Rappel à Allah de Seydina KANE : Hommages mérités et unanimes sur la personne

12 décembre 2019 à 11h57 - 936 vues

Bonté illimité, générosité, humilité, disponibilité, compétence… Voilà de manière succincte le souvenir que laisse Seydina Kane à la postérité. Les témoignages ont été unanimes après le rappel à Allah du Président du Groupement central des Layènes.

La mobilisation exceptionnelle notée aussi bien à Diamalaye de Cambérène qu’à la maison mortuaire, à Kanène, montre bien la stature qu’avait, de son vivant, Seydina Kane. Une personne généreuse mais surtout humble. Comme l’a du reste rappelé le Directeur général de la Senelec. Pape Demba Bitèye racontait à l’assistance la visite surprise que son DG Seydina Kane et toute sa suite, de retour d’une mission à Tamba, lui ont rendu, à Kaolack, lors du décès de sa maman alors qu’il n’avait pas un rang qui méritait un tel acte. Ce geste, il ne l’a pas du tout oublié. Et, selon lui, cela montre l’importance que revêtait le volet social pour Seydina Kane. Et c’était valable pour l’ensemble du personnel de la Sénélec où il a servi pendant 37 ans. En effet, c’est en 1976 qu’il y a été embauché comme Chef de section. Avant de gravir tous les échelons jusqu’à y devenir Directeur général. Puis ministre conseiller chargé des questions énergétiques. Durant toute sa carrière exceptionnelle, il a montré une sérénité extraordinaire. Et ce, quel que soit la pression. Sa réactivité face aux situations qui se présentaient à lui était reconnue de tous.

Le DG de la Sénélec est revenu sur l’engagement religieux du défunt qui a dirigé durant des années le Dahira de la Société. « Durant les périodes de préparation de la commémoration de l’Appel, nous le voyions plein d’entrain et le visage toujours radieux montrant comment il prenait à cœur la réussite de l’évènement ». C’est fort de tout ceci que la Sénélec s’est mobilisé, aussi bien la direction que le personnel, pour rendre un vibrant hommage à Seydina Kane.

A sa suite, le Ministre d’Etat Mbaye Ndiaye a pris la parole pour tout d’abord présenter la délégation gouvernementale composée, entre autres, du Ministre de la santé et Maire de Yoff, Abdoulaye Diouf Sarr, du ministre Mor Ngom, du ministre de la femme Ndèye Saly Diop, de Marème Badiane. Il a présenté les condoléances de la nation et plus particulièrement celles du Chef de l’Etat qui s’il n’était pas hors du pays, selon lui, aurait fait le déplacement de Cambérène. Mbaye Ndiaye a rappelé avoir étudié à l’université avec Seydina Kane mais aussi ils ont travaillé ensemble à la Sénélec.

Auparavant, juste avant la prière mortuaire, Mandione Kane, petit-frère du défunt, a magnifié le comportement exemplaire qu’avait Seydina Kane surtout dans la Communauté Ahlu Lahi. El Hadji Omar Ndoye, 1er vice-président du Groupement central, les larmes aux yeux, a, au nom de toute la Communauté a salué le parcours du défunt qui a contribué à vulgariser la mission de Seydina Limamou Lahi (psl) en sillonnant tout le Sénégal mais aussi en représentant dignement la Communauté dans des manifestations à l’étranger. « C’est un exemple parmi les cadres. Ses lourdes charges de DG de la Sénélec ou de ministre-conseiller ne l’ont jamais empêché d’être présent aux réunions bimestrielles du Groupement central ni à celles du Bureau », a-t-il ajouté.

A la maison mortuaire, il est revenu à Chérif Mouhamadou Lamine Lahi de montrer toute la satisfaction de la Communauté à l’endroit de Seydina Kane. « Il mérite les hommages de l’Etat et de la Communauté car Seydina Kane a servi le Sénégal. Il ne s’est pas servi du Sénégal. Il a servi la Communauté. Il ne s’est pas servi de la Communauté. La confiance du Chef de l’Etat envers sa personne était indéniable puisqu’il l’a appelé à ses côtés pour le conseiller sur les questions relevant de sa compétence ». Et Chérif Mouhamadou Lamine Lahi de révéler également la prise en charge totale, par le défunt, des besoins de la Radio Jamalahi FM qu’il a d’ailleurs mis sur pied en l’équipant entièrement.

Sélou Laye BA

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article