LA 5ème DU DAHIRA AHLOU LAHI DE MBAO

19 décembre 2019 à 10h26 - 218 vues
Le thème retenu cette année est la religion telle qu'elle est enseignée par le Prophète psl et telle qu'elle est vécue aujourd'hui. Quatorze siècles nous séparent de la révélation mecquoise et l'unité primordiale a laissé place à soixante treize groupes principaux différents par l'interprétation le culte et parfois le dogme lui-même.

Pierre Ousmane Laye 2.jpg (70 KB)
Le vingtième siècle a vu l'essor du wahabisme qui s'est voulu un retour aux origines scriptuaires et balayant toutes interprétations ésotériques des textes. Ce mouvement galvanisé par le petrodollar a entaché l'image virginale de la révélation et a conduit à des actes barbares conduits au nom de la religion. La chute de l'empire Ottoman s'est réalisée par le concours de cette nouvelle secte déjà condamnée par le Prophète psl en Arabie, une corne d'Iblis sortira du plateau du Nejd et prétendra faire partie de la religion musulmane. De là l'interdiction du Mawlid, la destruction des lieux saints et la propagation du takfir (fait de juger quelqu'un de non croyant) et l'encouragement à la guerre sainte politique.
D'un autre côté, le vingtième siècle a aussi été le théâtre d'un renouveau du soufisme, voie spirituelle de l'islam, éclatant par son humanisme et son approche de l'humain universel, insan al kamil, voie de réalisation de soi, de solidarité et de partage, dans lequel le monde n'est plus un enjeu politique mais un support de contemplation de la lumière divine. Entre ces deux tendances wahabisme et soufisme, gravitent toutes les nuances de l'islam modéré se cherchant dans une époque qui ne ressemble désormais plus à celle du Prophète (psl). L' avènement de la mondialisation, de la technologie, la chute des grandes idéologies, ont plongé l'homme contemporain dans la matière et ce, sans repères. La situation est tellement dégradée que même l'éducation spirituelle qui doit être le lien qui unit un guide et son élève est en danger. Dans ce contexte propice au messianisme, les gens attendent pour les moins insouciants à une intervention céleste.
Qu'on se le tienne pour dit, cette intervention est l'appel du Mahdi (psl) qui appelle les génies et les humains à revenir à leur créateur. Nous fêtons maintenant le cent quarantième anniversaire de son Appel. La chaîne de transmission a été raccourcie miraculeusement car le Mahdi n'est autre que le prophète (psl) lui-même, revenu accomplir une deuxième mission. Ainsi Seyidina Limamou Laye (psl) a permis le renouveau que tout le monde attendait non pas par initiative personnelle mais par mandat du ciel. C'est pourquoi l'islam des origines est à rechercher dans ses enseignements qui sont le viatique d'une nouvelle humanité régénérée. On y observe un équilibre parfait entre adoration et humanisme, prière et méditation. Les quatres écoles juridiques classiques sont à présent abrogées, non pas par le rebel, mais par celui qui est leur fondement de même que le fondement de toutes choses.
La vérité se repose au bord de l'océan atlantique dans la nouvelle Jérusalem, Diamalaye au Sénégal, endroit où le monde a été réinitialisé. La pureté est sauvegardée. L'amour est glorifié. La paix laisse son empreinte indélibile sur des cœurs nobles et généreux. Baye Laye bakhna.
Ousmane LAYE

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article